Rien d’étonnant à ce que POC fasse régulièrement appel à Isabelle Onraet. Cette architecte d’intérieur belge est réputée pour ses espaces raffinés et chaleureux. Elle parvient toujours à relever le défi consistant à transformer des espaces anonymes en espaces intimes et personnels, où l’on se sent tout de suite chez soi. Curieux de savoir ce qui peut susciter l’engouement d’Isabelle, nous l’avons assaillie de questions.

interieurarchitecten-isabelle-onraet-silvana-callens

À quoi accordez-vous de l’importance lorsque vous aménagez un espace ?

À mes yeux, il est surtout important de partir d’une vision générale de l’ambiance que l’on souhaite créer, car un espace n’existe jamais seul mais fait toujours partie d’un ensemble. C’est d’ailleurs pour cette raison que j’aime travailler avec des lignes épurées et nettes. Grâce à ma passion pour les matériaux nobles, à l’intérêt que j’attache aux couleurs, à l’interaction et aux sensations qu’offrent les différentes textures, je m’efforce de chercher pour chaque projet une réponse aux souhaits du client de façon à parvenir à un résultat personnalisé.

S’agissant des projets pour POC, allez-vous chercher de l’inspiration sur le littoral ? Et dans l’affirmative, comment se manifeste cette inspiration ?

Sur le littoral, on choisit souvent des teintes et des matériaux plus clairs, qu’on retrouve dans presque tous les appartements témoins. En ce qui me concerne, j’estime qu’il est important d’y opposer l’utilisation de nouveaux matériaux et de renouveler quelque peu ce style.

Quelles sont vos autres sources d’inspiration ?

Je m’efforce toujours d’être ouverte au monde et suis constamment à la recherche d’inspiration, d’où qu’elle puisse provenir : un matériau particulier, une image ou même un meuble ou une pièce décorative. Tous ces éléments peuvent venir nourrir mon inspiration par la suite pour créer une ambiance.

Selon vous, quel est le plus grand défi pour la réalisation de tels projets ?

Les logements de vacances exigent de savoir jongler avec les espaces. Or on retrouve souvent de petits espaces brouillons dans un ensemble chaotique et oppressant, même si chacun de ces espaces à une fonction bien précise. Le défi consiste justement à créer des espaces ouverts et nets, qui répondent à tous les besoins de manière efficace et fonctionnelle.